maisons_multiples_petites_maisons_ensemble_sur_un_champ_dans_la_nature

Les petites maisons sont apparues un peu partout aux Pays-Bas comme une solution à la crise du logement. Cependant, de nombreuses municipalités considèrent les tiny houses comme des habitations expérimentales ou temporaires plutôt que comme une option de logement permanent. C'est là qu'interviennent les projets de tiny houses permanentes, où les résidents peuvent rester indéfiniment. Ces projets offrent non seulement des logements abordables et durables, mais favorisent également un sentiment d'appartenance à la communauté.

Pionnier des petites maisons Marjolein Jonker a récemment emménagé dans le quartier écologique d'Olstergaard et s'est attelée à la plantation d'arbres, d'arbustes et de fleurs. Elle et ses voisins sont en train de créer une belle communauté verte remplie d'espèces indigènes, de plantes comestibles et de biodiversité. Jonker a vécu pendant cinq ans dans une petite maison à Alkmaar et a enfin trouvé un endroit permanent où s'installer.

Selon une enquête, un Néerlandais sur cinq est intéressé par la vie dans une tiny house, et 29% des locataires sociaux l'envisageraient comme option de logement. Malheureusement, de nombreuses municipalités ne reconnaissent pas les tiny houses comme une forme de logement valable, optant pour des solutions temporaires telles que les logements flexibles.

Résoudre la crise du logement avec des projets permanents Tiny House

M. Jonker estime que pour s'attaquer à la racine de la crise du logement, il faut construire des logements en fonction de la demande, plutôt que de privilégier les options les plus rentables. À l'heure actuelle, il n'existe que des maisons individuelles et des appartements, et même ceux-ci sont inabordables pour de nombreuses personnes. Un nombre croissant de personnes, de tous âges, aimeraient vivre dans de petites maisons abordables avec un jardin. La diversification du marché du logement est nécessaire pour aider les gens à trouver des logements adaptés à leurs besoins à chaque étape de leur vie.

Nombreux sont ceux qui pensent qu'il n'y a pas de place pour les petites maisons aux Pays-Bas. Toutefois, M. Jonker estime que la façon dont nous utilisons l'espace est un choix. Les Pays-Bas pratiquent l'élevage intensif, qui occupe beaucoup d'espace. Et si ces terres étaient utilisées pour créer des fermes régénératives, y compris des communautés de tiny houses ? Tout le monde y gagnerait.

Projets Tiny House permanents aux Pays-Bas

Les projets de tiny houses permanentes gagnent en popularité aux Pays-Bas, et il s'en construit de plus en plus chaque année. Voici quelques-uns des projets préférés de Jonker :

  1. Tiny House Techum, Leeuwarden, Frise : une communauté permanente composée de dix petites maisons. Le terrain est loué aux résidents.
  2. Ecodorp Bolderburen, Almere : une communauté axée sur la durabilité et le "hygge" suédois. De petites maisons permanentes sont installées sur un terrain de 4 000 mètres carrés.
  3. Tiny House Projet Falgatuinen, Den Helder : un projet locatif où les résidents peuvent louer un terrain d'environ 600 mètres carrés pour environ 200 euros par mois.
  4. CPO De Kleine Vos, Texel : un projet de six petites maisons près de Den Burg.
  5. Kalterbroeken, Drenthe : une communauté de huit micro-maisons permanentes. Les résidents ont pu acheter un terrain pour 32 000 euros.

L'intégration de petites maisons dans des quartiers nouveaux ou existants est possible et bénéfique pour la création de communautés durables. Les projets de tiny houses permanentes apportent une solution pratique à la crise du logement tout en favorisant le renforcement des communautés et la durabilité environnementale.

Laissez votre commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués *